Alain, publié le 01 mai 2012

Les beaux jours du printemps sont à nos portes. Enfin on peut laisser de côté notre stock de pêche d’hiver et sortir nos belles longues cannes à pêche. Même si la chaleur n’est pas encore présente, le doré devenant plus actif avec l’arrivée du printemps.

Pour les gens qui ne connaissent pas très bien ce poisson, voici quelques conseils pour savoir ou trouver le doré du printemps. C’est plus simple que vous ne le croyez. Quoique vous où pêcher le doré du printempspouvez en dénicher dans vos spots d’été ou d’automne, il vous faut privilégier les endroits où l’oxygénation de l’eau est meilleure. Les courants d’eau parsemés de rochers, les piliers de ponts ou autres obstacles sont tous des bons exemples. Les endroits où le cours d’eau rétrécit rapidement augmentent le courant. Si quelques gros rochers y sont présents, cela sera un excellent emplacement.

Si la fond est rocheux, vous avez encore plus de chance de vous retrouvez avec ce coriace batailleur au bout de votre ligne. Le doré affectionne les fonds rocheux.

Un endroit que j’aime bien pour compétitionner avec le doré du printemps est en aval du barrage hydroélectrique entre Laval et Montréal. Ce lieu de prédilection est facilement et gratuitement accessible du côté de Laval à pied.  Comme vous pouvez le voir sur la carte ci-jointe, le courant est bien visible et les trainées d’écumes vous permet d’imaginer les meilleurs endroits pour lancer votre ligne.

Par contre, le fond est rocheux et très accrocheur. Il vous faudra avoir une bonne provision de leurre. L’idéal pour vous c’est de magasinez en ligne. Comme par exemple sur shopbot.ca qui compare et déniche les meilleurs prix, incluant ebay et autre. C’est pas mal moins cher que dans les magasins spécialisés qui prennent un gros profits.
Lire la suite de cet article »

Partager:
  • Print
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • PDF
  • MySpace
  • Google Bookmarks
  • Live
  • Add to favorites
Philippe, publié le 23 avril 2012

Voyager avec son chien

Voyager avec son chien est de plus en plus facile!

Pourquoi vous priver de quelques jours de vacances lorsque votre fidèle compagnon peut, lui aussi, vous suivre? Pensez-y, vous n’aurez pas à vous inquiéter tout au long de votre voyage à cause que vous avez laissé votre animal de compagnie seul à la maison pendant que vous vous faites la fiesta!

Contrairement à ce que nous pouvons croire, il existe plus de 150 emplacements à grandeur du Canada qui accepte votre animal de compagnie. Plus besoin de s’inquiéter, le maître peut afin voyager avec son chien durant ces vacances. Pour satisfaire une plus grande clientèle, les « Hôtels Comfort Inn » accueillent avec grand plaisir de nombreux invités qui voyagent avec leur chien et autres animaux domestiques.

Voici une liste de conseils judicieux pour que votre prochain séjour dans un hôtel soit une expérience agréable pour ceux et celle qui souhaitent voyager en compagnie de leur chien :

Conseil 1 : Téléphonez à l’avance pour vous informer des politiques sur les animaux de compagnie. Profitez-en pour leur demander si une cage est nécessaire afin d’éviter les mauvaises surprises à votre arrivée.

Lire la suite de cet article »

Partager:
  • Print
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • PDF
  • MySpace
  • Google Bookmarks
  • Live
  • Add to favorites
Philippe, publié le 17 mars 2012

Comment savoir si son chien de chasse est bien dressé n’est pas toujours chose facile? À première vue, nous aurions le réflexe de dire qu’un bon chien de chasse rapporte tout notre gibier sans jamais en échapper un seul!

Mais est-ce que votre chien de chasse vous apporte votre bien lorsque vous lui donner l’ordre?

Voici ce que j’appelle un chien bien dressé!

Partager:
  • Print
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • PDF
  • MySpace
  • Google Bookmarks
  • Live
  • Add to favorites
Philippe, publié le 08 janvier 2012

Poitrines-de-dindon-sauvage-au-parmesan
Portion : 8 portions

Exécution : Assez facile

Préparation : 25 minutes

Cuisson : 30 minutes au four à 350 F

Télécharger la recette Icon PDF

Ingrédients

  • 125 ml (1/2 tasse) de fromage parmesan râpé
  • 125 ml (1/2 tasse) de chapelure
  • 1 kg (2 lb) de poitrines de dinde désossées sans la peau, coupées en 8
  • 80 ml (1/3 tasse) de farine tout usage
  • 2 œufs légèrement battus
  • beurre
  • 750 ml (3 tasses) de sauce à spaghetti ou à pizza divisée
  • 400 g (1 lb) de fromage mozzarella en tranches

Préparation

Préchauffer le four à 180 °C (350 °F).

Dans un plat peu profond, mélanger le parmesan avec la chapelure. Fariner les tranches de dinde, puis les tremper dans les œufs et ensuite les enrober de la chapelure au parmesan. Secouer légèrement pour enlever tout excédent et laisser reposer sur une grille métallique pendant 10 minutes.

Dans une grande poêle, faire fondre un peu de beurre. Y faire revenir les tranches de dinde, quelques-unes à la fois, jusqu’à ce qu’elles soient dorées des deux côtés. Ajouter du beurre au besoin.

Étaler la moitié de la sauce à spaghetti dans un plat rectangulaire d’une capacité de 3 litres, peu profond et allant au four. Y déposer des couches de dinde et de mozzarella en alternant. Avec une cuillère, déposer le reste de la sauce sur le pourtour du plat.

À découvert, cuire au four 25 minutes ou jusqu’à ce que la viande soit bien chaude.

Partager:
  • Print
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • PDF
  • MySpace
  • Google Bookmarks
  • Live
  • Add to favorites
Alain, publié le 27 décembre 2011

Encouragé par notre chasse précédente, et ayant vu beaucoup beaucoup plus de canards chez le voisin que sur notre territoire, nous avons négocié un droit de chasse exceptionnel d’une journée avec le proprio… une seule journée, le 25 décembre, deux chasseurs. Le père et le fils. Je dis un droit de chasse exceptionnel, car la place est occupé l’automne par des chasseurs de chevreuil… Mais là, le 25 décembre… la chasse au chevreuil est fermée depuis longtemps…Chasse aux canards d'hiver

Température annoncée : -15 degrés… Outch. Plus le vent… Outch 2 !
Mais… droits d’accès juste pour cette journée là ! Alors, debout aux heures ou d’autres n’étaient pas encore couchés, nous voila donc fins prêt pour une chasse aux canards d’hiver !

Rendu en bordure du champ traversé par un fossé d’eau non complètement gelé… nous nous préparons quasiment pour la guerre tellement nous mettons du linge chaud… Nous prenons nos sacs à dos, le sac d’appelants et nos fusils et nous partons en bordure du bois jusqu’au champ.

Environ un demi-kilomètre de marche plus loin, le ruisseau est entouré de champs. Plus d’arbre pour déranger le gibier. On installe les appelants : la moitié dans le champ, l’autre à l’eau, en faisant des chaînes avec des pesées.
Lire la suite de cet article »

Partager:
  • Print
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • PDF
  • MySpace
  • Google Bookmarks
  • Live
  • Add to favorites