Comment fabriquer des ailes de dindon sauvage

Télécharger ce guide Comment affûter son hameçon manuellement (Format PDF)

Comment fabriquer des ailes de dindon sauvage

Le présent petit guide vous explique sommairement, à l’aide de quelques photos, comment fabriquer des ailes de dindon sauvage. Comme vous allez le constater, ce n’est pas compliqué. Lorsque vous aurez en votre possession une carcasse de dindon sauvage, ne tardez pas à procéder.

Les ailes de dindon sauvage, comme celle de tous les oiseaux, comportent plusieurs petits os. Il vous faudra retirer le maximum de viande et de gras autour de tous ces petits os afin d’éviter tout pourrissement.

 

Matériel requis

  • un bon couteau de chasse
  • un bon couteau à désosser à pointe fine
  • un vieux journal
  • Borax
  • petite corde cirée (environ 15 pouces)

Étape 1

Débuter par séparer chacune des ailes de la carcasse du dindon sauvage en vous installant sur quelques feuilles de papier journal Pour se faire, découper entre l’os de l’aile et le dos avec votre couteau de chasse. Couper le plumage en conservant un peu trop de plumes que pas assez. L’excédent sera enlevez ultérieurement.

Étape 2

Vous devrez répéter les prochaines étapes pour chacune des ailes. Retirer le premier os qui était rattaché après l’épaule du dindon. Il n’est pas requis de le conserver. Prenez garde à ne pas séparer les deux os du segment suivant de l’aile. Conserver les deux os relié ensemble par le cartilage.

Étape 3

À l’aide de votre couteau pointu, couper, en surface, la peau du côté intérieur de l’aile au centre des deux os constituant les segments d’aile. Avec vos doigts, étirer doucement la peau et les plumes afin de révéler la chair. Avec la pointe du couteau pointu, dégager la viande de l’os en débutant par une des extrémités. Tirés doucement sur la viande pour la relever et couper l’autre bout collé sur l’os.

Étape 4

Procéder exactement comme à l’étape 3 pour le prochain segment de deux os.

Étape 5

Avec votre couteau de chasse, en mettant la lame perpendiculaire à la peau, gratter doucement tout excédant de gras. Essuyer le couteau sur une feuille de papier journal. Prendre garde à ne pas décoller inutilement la peau de l’os. Conserver la peau accrochée au niveau des jointures.

Étape 6

Une fois que les étapes précédentes sont effectuées pour les deux ailes, installer vous sur une nouvelle feuille de papier journal non souillée de gras. Saupoudrer toute la viande et tout le gras restant, la peau, les os, tout le tour avec le Borax. Ne ménager pas le Borax. L’excédent tombera sur le papier journal et vous le récupérer. Relever l’aile au dessus du papier journal et secouer la très légèrement. Mettez la première aile de côté et procéder avec la seconde.

Étape 7

Enlever l’excédent de plumes. Si la peau est décrochée au niveau des jointures, rattacher-la à l’aide d’un petit bout de corde an faisant un petit nœud tout autour. Mettez les ailes dos à dos, et attacher les deux ailes ensemble avec une petite corde. Cette corde permet aux deux ailes de tenir ensemble sur le dos de l’appelant (voir photo).
Attacher les deux ailes de dindon sauvage

Étape 8

Installer une autre corde en laissant un bout d’environ 10 pouces qui se termine par une boucle suffisamment grande pour être passé dans la tête de votre appelant. Cette deuxième corde empêche les ailes de glisser sur le dos de votre dindon sauvage et de rester positionné correctement. Ajuster la longueur de la corde selon votre appelant. Certains appelants ont un long cou alors que d’autres ont le cou renfrogné entre les épaules (position parade).

Suspendez votre duo d’ailes de dindon sauvage dans un endroit frais et sec
Étape 9

Suspendez votre duo d’ailes dans un endroit frais et sec, et laisser sécher quelques temps. Trois ou quatre fois par semaine, vérifier la bonne condition de votre œuvre. Assurez-vous de l’absence d’asticots. Au besoin, n’hésitez pas à ajouter du Borax.

Étape 10

Votre réplique d’ailes de dindons sauvages des plus réalistes est prête pour utilisation. Lors de journée de chasse pluvieuse, n’oubliez pas de faire sécher vos ailes au retour.

Dindons sauvages des plus réalistes

Toutefois, l’utilisation d’un appelant jumelé avec de vraies plumes vous oblige à chasser sécuritairement. N’allez pas installer cet appelant à quelques mètres d’une route de campagne fréquentée en vous cachant dans le fossé !!!

Aussi, transportez toujours vos ailes dans un sac opaque, pour qu’ils ne soient pas visibles et qu’un autre chasseur ne confonde avec un vrai dindon.

Be Sociable, Share!

Une Réponse à “Comment fabriquer des ailes de dindon sauvage”

  1. […] Comment fabriquer des ailes de dindon sauvage […]

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Security Code: