Trousse de secours pour un voyage de pêche – chasse

Trousse de secours pour un voyage de pêche - chasseUn voyage de pêche dans le nord québécois est des plus exaltant et apporte toujours son lot d’émotions. Cependant, il nous arrive parfois des mésaventures. Il est donc des plus pertinent de posséder une trousse de secours.

Cette trousse de secours doit nous suivre dans nos déplacements en forêt ou en chaloupe/bateau. Elle peut se retrouver dans un compartiment du bateau et être mise dans un sac à dos lors de randonnée.

En chaloupe, il peut être pertinent que le contenu de la trousse soit rassemblé dans un grand sac hermétique de style Ziplock. Dans l’éventualité où l’embarcation chavirerait, le contenu sera protégé.

  • Une ou deux couvertures de survie (plastique métallisé argentée/dorée)
  • Une couverte de laine (ou plusieurs dans le bateau)
  • Quelques sacs hermétiques en plastique, par exemple des sacs Ziplock congélateur
  • Quelques tampons relais
  • Quelques tampons de tissus et un lien large
  • Un tampon pansement compressif
  • Un garrot (lien en tissus large non élastique) (environ 1pouce de large par 3 pieds de long)
  • Quelques compresses stériles
  • Quelques pansements adhésifs
  • Un rouleau de sparadrap pour pansement et compresse
  • Quelques sachets antiseptiques ou une petite bouteille pour le nettoyage des plaies
  • Trousse de secours pour un voyage de pêcheQuelques pansements précoupés
  • Un filet tubulaire à maille élastique
  • Une bouteille d’eau pour arroser les brûlures
  • Une ou plusieurs bouteilles d’eau potable
  • Petit ensemble d’outils : pince à épiler, petits ciseaux, etc.
  • Lampe de poche et batteries. Ampoule de rechange.
  • Un mini carnet pour prendre des notes et un crayon à mine.
  • Une petite bouteille de gel antibactérien pour les mains
  • Une boite ou petit paquet de papier mouchoirs
  • Sachet de compresse de froid
  • Une paire de gants de travail
  • Un couteau genre suisse
  • Un extincteur (dans le bateau seulement)
  • Une couverte de détresse (signal SOS)
  • Une bouteille de crème solaire avec bouchon qui visse (pas un bouton poussoir)
  • 2 ou 3 triangles de signalisation d’urgence (certain se replient drôlement bien)
  • Un petit coffre à outils (dans le bateau seulement, incluant tournevis et bougie de rechange du moteur)
  • Un embout buccal pour le bouche-à-bouche
  • Un sifflet (distinct de celui sur votre veste de sauvetage)
  • Quelques barres de nourriture sèche (à changer à chaque voyage)
  • Les médicaments d’urgence propre à votre situation (genre un antiréaction allergique)

Bon voyage !

Partager:
  • Print
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • PDF
  • MySpace
  • Google Bookmarks
  • Live
  • Add to favorites

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Security Code: