Comment se faire une queue de dindon sauvage

N’est-ce pas un beau spectacle que de voir un gros dindon sauvage mâle pavaner devant nous, en tournant autour de nos appelants ? Maximiser vos chances que cela se produise en conservant les ailes de la queue de votre prise ou de celle d’un partenaire de chasse.  En effectuant un petit montage, vous pourrez créer un appelant des plus réaliste. Le présent petit guide vous explique comment se faire une queue de dindon sauvage en quelques étapes bien simple.

Matériel minimum requis :

  • un vieux journal
  • un morceau de bois (6 pouces par 4 pouces par 1 pouce d’épaisseur)
  • une petite tige de métal environ 18 pouces de long (petit piquet)
  • une perceuse
  • mèche de la grosseur de la tige de vos plumes
  • mèche de la grosseur de la tige de métal
  • crayon marqueur ou estampe
  • crayon de plomb
  • ruban à mesurer

Étape 1

Soigneusement, arracher une à une les plumes de la queue de votre dindon sauvage. Déposer-les en ordre, sans les mélanger. Chacune des plumes à une forme quelque  peu différente.

comment se faire une queue de dindon sauvage

Étape 2

Retirer tout excédant de viande, gras, ou autres petites plumes ayant pu rester accrochés sur la base de la tige de chaque plume.

Étape 3

Prenez soin d’inscrire un numéro sur chaque plume, à partir de la droite ou de la gauche. L’idéal est d’utiliser une grosse estampe à numéro. Mais vous pouvez vous débrouillez à l’aide d’un gros marqueur. Inscrivez le numéro à la base de la plume, du côté intérieur; c’est-à-dire du côté faisant face à la tête du dindon. En effet, les dindons sauvages qui viendront vous rendre une petite visite approcheront généralement votre appelant par l’arrière initialement.

comment se faire une queue de dindon sauvage Étape 4

Passez ensuite à la préparation du morceau de bois. Idéalement, si vous êtes équipé pour le faire, taillez le morceau de bois avec le côté supérieur en rond, en arc de cercle. Un quart de cercle est amplement suffisant.

Étape 5

Compter le nombre de plumes que contient votre queue. Mesurez l’intervalle requis sur votre morceau de bois afin d’y apposer l’ensemble de vos plumes. Pour ce faire, étaler vos plumes sur le sol de façon à figurer l’espace requis entre chacune d’elles. Prenez bien soin de conserver le même intervalle entra chacune. Prenez soin de bien positionner toutes les plumes pour obtenir un éventail parfaitement ouvert, mais sans espace entre les plumes. Prenez garde à bien placer les plumes en arc pour les « planter » ensuite dans le morceau de bois. À l’aide d’un crayon de plomb, du ruban à mesurer et de votre éventail, marquez le morceau de bois selon l’intervalle défini en commençant par le centre du morceau de bois. Ce n’est pas grave s’il reste des espaces non utilisés du morceau de bois de chaque côté. Vous pourrez couper l’excédent ensuite.
comment se faire une queue de dindon sauvage

Étape 6

Avec votre perceuse, percez les trous indiqués avec la mèche appropriée selon la grosseur de vos plumes. Attention à ne pas faire les trous trop gros. Les plumes doivent rester bien en place et résister au vent.  Faites trous trop petit et agrandissez les au besoin. Toutes les tiges de plumes n’ont pas la même grosseur.

comment se faire une queue de dindon sauvage

Une fois toutes les plumes en place, vous pouvez les reliés avec des petites cordes brunes… Cela vous aidera à en conservez le bon ordre. C’est plus facile à monter à la noirceur.

comment se faire une queue de dindon sauvage
Étape 7

Percer ensuite en plein centre le dessous du morceau de bois pour y insérer votre tige de métal. Encore une fois, assurez vous d’utiliser une mèche appropriée pour que la tige reste bien en place malgré le poids de l’éventail de plumes et le vent.

Étape 8

Nous vous recommandons aussi de peinturer votre morceau de bois d’un brun s’apparentant à vos plumes et à votre appelant.

Votre imitation des plus authentique d’une queue de dindon sauvage en pleine parade est prête !

comment se faire une queue de dindon sauvage

En effet, pour le transport, vous séparez toutes les plumes, la tige, et le morceau de bois. Dénichez-vous un petit sac ou une petite boite  dans lequel vous pourrez transporter vos plumes en toute quiétude sans les abîmer.

comment se faire une queue de dindon sauvage

Vous avez juste à la monter et la disposer tout juste en arrière de votre appelant de dindon sauvage mâle, en lui rebroussant un peu la queue. Il ne vous reste plus qu’à vous pratiquer à la mettre en place en pleine noirceur…

comment se faire une queue de dindon sauvage

comment se faire une queue de dindon sauvage Si vous utilisez votre réplique lors d’une partie de chasse pluvieuse, tachez de ne pas oubliez de faire sécher vos plumes à la maison…

Ne vous promenez pas avec votre appelant gonflés et décoré de ses parures d’ailes naturelles et de queue naturelle en parade dans le bois sur le bord d’une route !

Transporter vos plûmes dans un sac, tout comme vos appelants de dindons sauvages.
Il est même des plus recommandé de vous déplacer avec votre dossard…

Bonne chasse !

Partager:
  • Print
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • PDF
  • MySpace
  • Google Bookmarks
  • Live
  • Add to favorites

Une Réponse à “Comment se faire une queue de dindon sauvage”

  1. [...] Comment se faire une queue de dindon sauvage [...]

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Security Code: