Lièvre d’Amérique

LIÈVRE D'AMÉRIQUE
Photo: MRNF

Taille : 38 à 51 cm

Poids : 1,3 à 2,3 kg

Couleurs : Arborant de près les mêmes couleurs que le lapin à queue blanche, le lièvre à un pelage brun teinté de rouille ou de gris, l’abdomen blanc, le bout des oreilles noirs et la queue brune sur le dessus et blanche en dessous. Lorsque l’hiver se fera sentir, le pelage de celui-ci prendra la couleur du blanc tout en gardant le bout de ces oreilles noir..

Période de chasse au Québec (Canada) : Règlement chasse petits gibiers 2014-2016

Autres noms :

Nom commun : Lièvre variable, lièvre à raquettes

Nom scientifique : Lepus americanus

Nom anglais : Snowshoe Hare, Varying Hare

Caractéristique…

Le lièvre se caractérise par ces oreilles pouvant atteindre entre 62 et 68 mm. Ces pattes postérieures sont robustes et très longues, environs 121 à 150 mm.

Son environnement…

On retrouve le lièvre d’Amérique dans les plantations de jeunes conifères, les zones de repousse et anciens brûlis couverts de framboisier, de broussailles et grands marécages à thuya. Ce déplaçant au crépuscule ou lors de la nuit, le lièvre d’Amérique reste actif tout l’année.

Domaine vital : 2 à 16 hectares.

Le lièvre d’Amérique est une espèce sédentaire. Ces déplacements s’effectuent dans un réseau de sentiers entre ces aires de repos et ces aires d’alimentation. Si vous est attentif lors de votre prochaine promenade en forêt vous pourriez peut-être voir l’un deux sous les branches basses, les arbres tombés, les souches ou encore les débris de coupe. La présence de petites crottes sphériques sur le sol ou les arbrisseaux à l’écorce rongées sont quelques un des signes qui témoigne sa présence.

Ce qu’il mange…

Durant l’été, la diète du lièvre d’Amérique sera constituée de plantes herbacées tel que les impatientes, les fraisiers, pissenlits, le trèfle, les marguerites et fougères. Il se nourrit également de jeunes tiges d’arbustes fruitiers, de champignons et de feuilles tendres d’arbre : peuplier, bouleau, saule.

Pendant la saison hivernale, le lièvre d’Amérique broutera des bourgeons, l’écorce des arbres et arbuste comme le thuya, le saule, le tremble, l’érable, le bouleau, les framboisier, les noisetier, les pins, les mélèze, le sapin et l’épinette.

Quand se reproduit-il ?

Saison : Printemps, fin mars à fin juin.

Les femelles qui seront nées tôt en saison pourront atteindre le maturité sexuelle dès la première saison estivale. Pour les autres, la première reproduction viendra au printemps prochain. Lors de la période du rut, le mâle aura tendance à être plus agressif et ne tolère guère la proximité des autres mâles. Après une gestation de 36 jours, la femelle lièvre mettra bas à une portée allant de 1 à 9 petits très développés sur un nid d’herbe situé dans un endroit abrité. Entre le mois de mai et septembre, la femme aura jusqu’à 4 portés. La femelle allaitera pendant 5 à 10 minutes, une fois par jour ces petits pour une durée allant jusqu’à 3 ou 4 semaines. Les jeunes quitteront le nid après une semaine afin d’aller se nourrir d’herbe.

 

Partager:
  • Print
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • PDF
  • MySpace
  • Google Bookmarks
  • Live
  • Add to favorites

Les commentaires sont fermés.